Cancer

Nos vétérinaires possèdent de solides connaissances en ce qui concerne le diagnostic et le traitement du cancer qui permettent à votre animal de mener une vie saine et longue. Grâce à leur expérience, nos vétérinaires et notre personnel peuvent fournir des soins de qualité à votre animal. Nous savons qu’un diagnostic de cancer peut être déroutant, troublant et facile à accepter. Notre personnel est là pour offrir son soutien tout au long du traitement.


Bien que le cancer chez les animaux de compagnie fût autrefois inconnu, il devient de plus en plus courant grâce aux avancements dans le domaine des soins vétérinaires. Le cancer est toutefois moins courant chez les chats que chez les chiens, et on peut habituellement prévenir les cancers les plus répandus chez les chats grâce à des vaccinations précoces et à la stérilisation ou la castration. Puisque le cancer est courant chez les chiens âgés, un diagnostic précoce est essentiel à l’efficacité du traitement et il augmente les chances de survie.


Symptômes :


  • Saignements au niveau des orifices corporels
  • Difficulté à déféquer ou à uriner
  • L’animal est réticent à effectuer des mouvements
  • Tendance à beaucoup dormir pendant la journée
  • Léthargie
  • Évanouissement soudain et inexplicable
  • Difficulté à respirer
  • Perte de poids inexplicable


Diagnostic


Il existe plusieurs tests permettant de déceler un cancer chez un animal. Dépendamment de l’emplacement de la tumeur, l’oncologue détermine la méthode efficace afin d’examiner la zone en question. Voici quelques méthodes que l’on utilise pour effectuer un diagnostic :
Biopsie – On retire un échantillon de la zone affectée et on l’examine afin de déceler des cellules cancéreuses. Si les résultats s’avèrent positifs, on peut avoir besoin d’autres échantillons pour être en mesure de déterminer si le cancer se propage.


Analyse de sang – Le test ne permet pas de déceler le cancer mais il permet d’identifier un problème de santé en analysant les changements dans la composition du sang. On observe s’il y a un taux élevé de globules blancs, un faible taux de globules rouges ou des changements dans le fonctionnement des reins et du foie.
Prélèvement de moelle osseuse – On prélève et on examine la moelle osseuse.


Tomodensitogramme / imagerie par résonance magnétique – On utilise ces tests pour déceler les tumeurs situées près de l’os et qu’on ne perçoit pas avec une radiographie.


Endoscopie – On insère un mince tuyau équipé d’une caméra dans la bouche et dans le nez afin de déceler des tumeurs. Comme dans le cas d’une échographie, il faut ensuite procéder à une biopsie afin d’examiner les résultats.


Cytoponction – Semblable à une biopsie, mais ne requiert pas l’extraction d’une masse. On obtient les cellules pour l’examen dans la masse à l’aide d’une aiguille. Si les résultats s’avèrent positifs, on peut examiner d’autres cellules afin de déterminer à quel point le cancer se propage.


Examen du système immunitaire – On observe l’efficacité du système immunitaire de l’animal.


Intervention chirurgicale – Permet au vétérinaire d’examiner les zones potentiellement cancéreuses.


Échographie – On y procède habituellement afin de déceler les tumeurs au niveau de l’abdomen. On effectue ensuite une biopsie pour examiner les résultats.


Radiographie – Permet au vétérinaire de déceler les tumeurs au niveau de la cage thoracique, des os et des poumons.


Traitement


Lors de la planification du traitement, on choisit une approche en fonction du type de cancer et de son évolution. Il est important que le propriétaire comprenne le fonctionnement du cancer et son évolution.


Le cancer, communément appelé tumeur, se manifeste sous la forme d’une bosse en profondeur ou à la surface de la peau. Il existe deux types de tumeurs :


Tumeurs bénignes : ont une croissance lente et ne se propagent pas. On procède habituellement à une intervention chirurgicale afin de s’en débarrasser, mais on les laisse parfois car on ne les considère pas comme menaçants.


Tumeurs malignes : également appelées carcinomes, sarcomes ou lymphomes. Elles se propagent et peuvent causer la mort.


Chez le chat, les cellules saines vieillissent et meurent. Elles sont également limitées en ce qui concerne nombre de fois qu’elles peuvent se reproduire. Les cellules malignes ne vieillissent pas et sont donc en mesure de se reproduire un nombre illimité de fois. Cela leur permet de vivre plus longtemps que les cellules saines et d’éventuellement devenir plus nombreuses que celles-ci. Lors du traitement, on cherche à tuer les cellules malignes et à arrêter le cancer avant qu’il se propage.


Les méthodes de traitement les plus courantes comprennent la chimiothérapie, la cryochirurgie, l’électrocautère, l’immunothérapie, la radiothérapie et la chirurgie. Dépendamment des circonstances, un ou plusieurs traitements peuvent être nécessaires. On doit parfois faire appel à un oncologue si le traitement requiert plus que ce que l’on offre en clinique.


Voici une description brève de chacun des traitements :


Electrocautère/cryochirurgie – On retire les tumeurs se trouvant à la surface en les brûlant grâce au courant électrique ou en les gelant.


Chimiothérapie – La chimiothérapie tue les cellules cancéreuses ainsi que les cellules saines. Ce traitement est plus toxique pour les cellules cancéreuses que pour les cellules saines mais il peut tuer les deux types de cellules, ce qui rend l’animal fragile et sensible aux maladies virales et bactériennes.


Immunothérapie – Le vétérinaire injecte des anticorps qui renforcent le système immunitaire du patient afin d’aider à tuer les cellules cancéreuses.


Radiothérapie – La radiothérapie envoie des ondes d’énergie qui pénètrent les cellules cancéreuses pour les tuer en endommageant leur ADN et en les empêchant de se multiplier. On ne traite que la zone affectée.


Intervention chirurgicale – Permet de retirer complètement certains cancers et de faire perdre en importance à d’autres cancers. On procède habituellement à une intervention chirurgicale avant que les cellules cancéreuses se multiplient et se déplacent vers d’autres zones.


Si vous avez des questions concernant le cancer, contactez-nous dès aujourd’hui. Nous répondrons à vos questions ou nous pourrons vous adresser à un spécialiste qui pourra répondre à vos besoins.