Angoisse de séparation

Les chiens et les chats souffrent d’angoisse de séparation pour plusieurs raisons et montrent plusieurs symptômes. Les chats peuvent ressentir de l’anxiété lorsqu’on les sépare de leur mère, lors d’un sevrage précoce ou lorsqu’on les achète dans une animalerie. Un chien peut souffrir d’angoisse de séparation suite à un changement de maître ou à un changement drastique dans l’horaire ou dans la routine de son maître. Les chiens des refuges peuvent également ressentir de l’anxiété car ils ont une peur constante de se faire abandonner. On estime que 30 % des chiens souffrent d’un certain degré d’angoisse de séparation, ce qui fait en sorte que ce soit le trouble le plus courant chez les chiens. Par contre, ce trouble est très rare chez les chats et on pensait même jusqu’à récemment qu’il était inexistant.


Pour éliminer l’angoisse de séparation, il faut progressivement modifier le comportement. Avec l’aide de notre personnel, vous pouvez appliquer un traitement qui aidera votre animal à aimer ou à tolérer la solitude.


Signes indiquant l’angoisse de séparation chez le chien :


  • Le chien aboie ou hurle lorsque son maître s’en va
  • Le chien mord des objets en l’absence de son maître
  • Le chien consomme des selles en l’absence de son maître
  • Le chien creuse des trous en l’absence de son maître
  • Le chien est surexcité lorsque son maître rentre à la maison
  • Le chien s’échappe en l’absence de son maître
  • Le chien montre des signes d’un trouble obsessionnel-compulsif
  • Le chien doit être près de son maître de façon constante


Signes indiquant l’angoisse de séparation chez le chat :


  • Le chat fait ses besoins à l’extérieur du bac à litière en l’absence de son maître
  • Le chat se cache en l’absence de son maître
  • Le chat ressent un besoin constant d’être en la présence de son maître
  • Le chat refuse de manger
  • Vomissements en l’absence du maître


Traitement :


Il est important d’être persistant, peu importe le traitement choisi. Notre vétérinaire peut vous aider à modifier le comportement de façon à progressivement habituer l’animal à la solitude afin de calmer son angoisse. Dans certains cas d’angoisse de séparation modérée ou sévère, on ordonne des médicaments pour faciliter le dressage de l’animal. On arrête l’administration des médicaments une fois que l’animal montre du progrès et commence à accepter la nouvelle façon de faire.


Dans le cas des chiens souffrant d’angoisse de séparation sévère, on recommande d’amener l’animal à une garderie ou d’embaucher un gardien d’animaux. Habituellement, lorsque l’animal reçoit de l’attention (même si elle ne vient pas de son maître), cela lui permet de ne pas penser au fait que son maître est absent. Ces services peuvent être dispendieux mais leur coût peut être potentiellement moins élevé que le coût à long terme des dommages causés par un animal souffrant d’angoisse de séparation.


On devrait en aucun cas punir un animal souffrant d’angoisse de séparation. Cela ne fait qu’accentuer son anxiété et ses comportements indésirables. De la même façon, on ne devrait pas récompenser les chiens surexcités en leur donnant de l’attention tout de suite après être rentré à la maison. Il est préférable de laisser l’animal se calmer avant de le récompenser pour lui enseigner qu’il doit être calme s’il veut recevoir de l’attention.


Si vous avez des questions concernant l’angoisse de séparation ou que vous voulez entreprendre un traitement, contactez-nous dès aujourd’hui.